Psychothérapeute, superviseur, thérapies pour tous et toutes,
expertise dans la prise en charge des expatriés

La prise en charge

1 | Le premier entretien

1 | Le premier entretien

Cette première rencontre vise avant tout à faire connaissance.

Il s’agira pour vous d’exprimer les raisons de votre démarche ainsi que vos attentes et pour moi d’évaluer votre situation.

Cet entretien pourra aboutir à une proposition de prise en charge dont nous définirons le cadre ensemble. Tout comme les suivants il durera entre 45 et 60 minutes.


2 | L'accompagnement

2 | L'accompagnement

L’écoute clinique, en offrant un espace de parole privilégié, permet une expression authentique des difficultés, ambivalences, questionnements, doutes. Cette écoute est active ce qui signifie, entre autres choses, que j’interviens pour orienter, cadrer, interpeller le patient sur ce qu’il exprime.

Ainsi, ma pratique s’oriente vers un échange interactif. Cela permet, en inscrivant l’accompagnement dans une démarche dynamique, d’aider le patient à analyser sa situation, à prendre conscience des moyens dont il dispose et à les mobiliser afin de trouver des solutions qui lui sont propres.


3 | Le cadre d’intervention

3 | Le cadre d’intervention

La mise en place d’un cadre clair est nécessaire au bon déroulement d’une thérapie et ce d’autant plus lorsqu’il s’agit de thérapies en ligne. C’est pourquoi nous définirions ensemble les règles relatives à la prise de rendez-vous, aux retards et annulations ainsi qu’aux problèmes de connexions.


4 | Le cas spécifique des mineurs

4 | Le cas spécifique des mineurs

L’article 11 du code de déontologie stipule que le suivi d’un mineur requiert le consentement des détendeurs de l’autorité parentale. Ainsi aucun suivi d’enfants ou adolescents ne se fera sans cet accord.

La fréquence des rencontres qui se feront en présence des parents sera fonction de l’âge de l’enfant, de personnalité et des problèmes qu’ils rencontrent.